The Blog

Technis joins the Hardware Club!

Technis becomes a member of the Hardware club. April 2018.

Hardware Club is the largest and most selective community of hardware startups worldwide. By mutualising experience, knowledge and network, members learn from each other and move faster. In a world where crossing ideas is at the heart of innovation, Technis is delighted to enter the Hardware Club, a very qualitative, supportive and community-based pool of knowledge and exchange.

 

About the CLUB:

Hardware club is the first community-based venture firm for hardware startups. There are more than 400 members in 30 countries which totalizes around 600 M$ in VC funding : another proof of the quality of its members.

For hardware startups, by hardware specialists

  • They select hardware startups worldwide building game-changing technologies or products and help them scale globally.
  • Their Members get access to the most selective community of hardware founders, a network of world-class partners, an online platform and private events.
  • They invest at seed stage in some of their member startups.

 

Want to know more about the Hardware Club ? Check their website.

Read More

Technis et le SwissTech Convention Center officialisent leur partenariat

Retrouvez l’article original en intégralité sur le site de l’Agefi.

Technis, qui commercialise des solutions de gestion de flux de personnes pour la sécurité et l’optimisation des ressources, annonce la signature d’un partenariat stratégique avec le SwissTech Convention Center (STCC).

Technis, la société basée à Lausanne, spin-off de l’EPFL, qui commercialise des solutions de gestion de flux de personnes pour la sécurité et l’optimisation des ressources signe un partenariat stratégique avec le SwissTech Convention Center (STCC).

Face à l’augmentation du nombre d’installations, le produit Technis est prêt à intégrer l’offre STCC. « Nous avons travaillé depuis plusieurs mois sur différents partenariats mais j’accorde une valeur sentimentale à celui-ci: en 2016, le SwissTech Convention a été l’un des premiers acteurs à accueillir notre technologie » explique Wiktor Bourée, directeur général de Technis.

Il était important pour la jeune société de valider son offre et son produit pendant plusieurs mois pour arriver à un modèle industriel et scalable de son modèle d’affaire.

Technis, la société basée à Lausanne, spin-off de l’EPFL, qui commercialise des solutions de gestion de flux de personnes pour la sécurité et l’optimisation des ressources signe un partenariat stratégique avec le SwissTech Convention Center (STCC).

Côté SwissTech Convention Center, la direction est ravie tant au niveau de ce nouveau partenariat mais aussi d’avoir pu contribuer à l’essor de la startup à fort potentiel Technis. « Nous avons été tout de suite séduits par l’innovation que proposait Technis. L’équipe Technis est une équipe particulière avec une volonté de bien faire et de considérer ses clients comme de véritables partenaires ! » explique Daniel Volet, le directeur des opérations du SwissTech Convention Center.

Le partenariat a pour but de servir les clients du SwissTech Convention Center avec une gestion en temps réel de ses ressources et de sa sécurité.

Pour la startup Technis, ce n’est que le début : « de nombreux partenariats seront signés dans les prochains mois », assure Wiktor Bourée. La jeune pousse grandit vite depuis sa commercialisation en 2017 avec de nombreuses références clients et une équipe qui s’agrandit. Récemment revenue des Venture Leaders Technology en Silicon Valley, la startup ambitionne une levée de fonds pour l’été 2018 pour augmenter sa présence commerciale.

Read More

L’Etat peut amener de la visibilité

Les pouvoirs publics ne peuvent pas être sur tous les fronts mais peuvent en particulier apporter du soutien sur la scene internationale.

 

Un article écrit par Johan Friedli

 

Comment la Suisse peut-elle mieux valoriser ses start-up? Quelle place doit avoir la Confédération dans ce défi? Des questions auxquelles nous tentons de répondre avec des acteurs de la région.

«Une start-up nation, ce n’est pas un simple pays qui crée des start-up; c’est un Etat qui accompagne des entreprises pour leur réussite et leur participation directe à l’économie», explique Wiktor Bourée, directeur de la jeune entreprise lausannoise Technis – qui est active sur le marché des sols connectes.
«Le rôle de l’Etat se joue au niveau de la visibilité», estime-t-il.

A cet effet, la promotion des innovations suisses à l’échelle internationale est un élément central. Des organisations comme Swissnex et Switzerland Global Enterprise existent déjà mais il ya encore du potentiel de développement. «L’Etat a la capacité de mettre en contact, par exemple de faciliter la rencontre entre les grands groupes et les jeunes entreprises», explique Wiktor Bourée.

L’intérêt d’un pavillon suisse

Wiktor Bourée voit un grand intérêt dans la présence de pavillons suisses dans les grands événements.

«C’est un gain en notoriété pour les start-up d’être accompagnées par l’Etat. Cela permet aussi d’être associé aux qualités suisses comme la stabilité, la neutralité et l’élégance.»

Il souhaiterait même que le concept puisse être poussé plus loin avec des infrastructures fixes, des «ambassades à start-up». Elles pourraient servir de point d’attache pour les start-up qui veulent se développer sur des marchés extérieurs, à commencer par le marché européen.

Wiktor Bourée estime aussi que le soutien peut se faire du côté de l’emploi.

«Les entrepreneurs prennent des risques qui ne peuvent pas être couverts. Mais il y a des chiffres qui montrent une création directe d’emploi de la part des start-up. Dans ce cadre, l’Etat doit accompagner la partie recrutement et faciliter l’engagement.»

Certains cantons offrent de très bonnes subventions afin d’encourager l’embauche dans les jeunes entreprises. Des efforts sont aussi effectués en matière de facilité administrative et de fiscalité, estime le jeune entrepreneur.

Développement rapide

Du côté de l’entreprise, Wiktor Bourée ne voit plus Technis comme une start-up. La jeune entreprise a désormais de nombreux clients en Suisse, principalement sur l’Arc lémanique. Elle se développe notamment dans la region parisienne et en Suisse alémanique. «Nous avons entre autre participé au salon de la construction Swissbau avec des commandes qui sont venues directement après», explique-t-il.

L’année 2018 sera l’occasion d’une levée de fonds afin de travailler sur le développement et la croissance de l’entreprise qui s’est déjà stabilisée avec sa clientèle actuelle. Le montant recherché ne sera pour le moment pas annoncé.

«Nous voulons maintenir une position de leader dans le domaine des sols connectés», annonce Wiktor Bourée.

Technis emploie actuellement 14 collabo­rateurs et l’entreprise grandit vite; il est certain que l’équipe devra encore grandir à court terme.

Cet article a été rédigé par Johan Friedli pour l’Agefi.

Read More
arrow_upward