The Blog

Der Fussboden beobachtet uns

smart flooring

von Santina Russo

Der Fussboden beobachtet uns

 

Die meisten Menschen verschwenden kaum je einen Gedanken an den Fussboden, über den sie gehen. Dabei kann der Boden sehr viel über das menschliche Verhalten verraten, wie die Ingenieure einer Spin-off der ETH Lausanne namens Technis zeigen. Sie haben einen Kunststoffteppich entwickelt, der mit unzähligen Sensoren bestückt ist.

Diese registrieren, wenn jemand darüber schreitet. Anhand der Schrittbewegungen erkennt dann eine mit dem Sensor-Teppich gekoppelte Software zum Beispiel, wie viele Menschen einen Raum durchqueren und wie schnell sie sich bewegen. Einsetzen lässt sich die Unterlage versteckt, etwa unter herkömmlichen Böden aus Teppich, Laminat oder auch dünnem Holz. Und: Aus einzelnen Elementen lässt sich ein unbeschränkt grosser Sensor-Boden zusammensetzen. […]

 

Entdecken Sie den Rest dieses Artikels auf Higgs Magazin

Read More

I pavimenti diventano intelligenti, ‚capiscono‘ dove andiamo

Utili per aumentare la sicurezza dei luoghi affollati

I pavimenti diventano intelligenti e presto ’sapranno‘ dove andiamo. È quanto fa la superficie messa a punto dalla start up Technis del Politecnico di Losanna, e che racchiude un sistema di intelligenza artificiale che traccia i percorsi di tutti coloro che la calpestano, trasmettendo i dati in tempo reale.

„Volevamo creare un sistema che potesse determinare il numero di persone che entrano e lasciano un luogo in tempo reale. La nostra superficie è facile da installare su qualsiasi tipo di pavimentazione sintetica e fornisce una serie di dati per il riconoscimento e la previsione del comportamento dei visitatori“, afferma Wiktor Bourée, Amministratore delegato di Technis.

Inizialmente utilizzato per eventi sportivi, il ‚pavimento intelligente‘ potrà aiutare ad aumentare la sicurezza dei percorsi in luoghi particolarmente affollati, come ospedali e centri commerciali. Questo straordinario pavimento può anche ‚imparare‘, grazie ad una tecnologia in grado di generare algoritmi sempre più potenti che apprendono dai dati raccolti dal sistema. Possono riconoscere, ad esempio, diversi modi di camminare, oggetti con le ruote, o persino ‚accorgersi‘ che qualcuno cade. Tutta questa attività è tradotta in tabelle e grafici, che possono essere visualizzati in tempo reale su computer e dispositivi mobili.

„I pavimenti – spiega Bourée – sono stati a lungo trascurati dalla ricerca per quanto riguarda la connettività. La nostra tecnologia è rivoluzionaria perché non conta solo il numero di persone che sono in un edificio, è un vero e proprio sistema intelligente che rileva, riconosce e analizza ciò che succede sulla superficie di un pavimento“.

Read More

Des sols connectés pour compter et gérer le public

Des sols connectés pour compter et gérer le public

Canton de VAUD. Une start-up de l’EPFL a mis au point des revêtements qui délivrent en temps réel des données de fréquentation d’un lieu et des flux de piétons. Technis, une start-up issue de l’EPFL, a présenté hier un sol intelligent qui décrypte le comportement des personnes qui le foulent.

Outre des applications pour la maintenance des bâtiments, ou une veille non intrusive sur les patients en milieu hospitalier, l’analyse des mouvements permet aussi d’évaluer la fréquentation d’un événement public et d’en assurer la sécurité.

Mesurer la performance globale d’une manifestation est un des objectifs, explique Wiktor Bourée, CEO de Technis.
Mais l’organisateur peut aussi connaître les heures de grande affluence et adapter son offre en conséquence. Côté sécurité il peut être averti si une zone dont il a fixé une capacité maximale commence à être saturée. Le sol mesure aussi la vitesse des pas des visiteurs et peut par exemple détecter si elle s’accélère, ce qui pourrait être lié à un éventuel mouvement de foule.

Si ces sols semblent surtout conçus pour des événements qui ont lieu dans un périmètre fermé, ils ne sont pas incompatibles avec des festivals gratuits aux accès multiples. Pour l’heure, à la Plage des Six-Pompes à La Chaux-de-Fonds (NE), on mesure l’affluence à l’argent récolté dans les chapeaux, a nombre de verres lavés par les bars ou à la densité de la foule dans les zones de spectacle. Cette dernière méthode d’évaluation du public au mètre carré est aussi utilisée par le Montreux Jazz Festival pour sa scène extérieure Music in the Park.

-JFZ/ATS

Un article publié et rédigé par le magazine 20min.ch

Read More
arrow_upward