Technis, une start-up qui laisse des traces

On passe notre temps dessus. On peut y attendre le bus, y esquisser quelques pas de danse ou bien même tomber dessus par mégarde. Le sol fait partie de notre vie de tous les jours au point qu’on l’oublie. La start-up Technis a décidé d’en tirer tout son potentiel.

Des empreintes, voilà comment sont appelées les données récupérées par le sol de Technis. Celui-ci, bardé de plus de 2500 senseurs, capte les changements de pression avec finesse. Ces données sont ensuite traitées par des réseaux neuronaux afin d’en soutirer de l’information intéressante pour le client. “ Une chose importante avec Technis est que l’on ne se contente pas de simplement fournir de l’information. On essaie aussi de voir avec le client ce qu’il veut faire avec cette information pour adapter notre service en conséquence “ précise ainsi Wiktor Bourée, CEO de l’entreprise.

Une offre de services

Technis, spin-off de l’EPFL, avait commencé à travailler sur les terrains de tennis. “ Notre vision était de révolutionner tous les courts de tennis, de manière à servir de l’arbitrage automatique pour le coach, le joueur de tennis et le club “ explique-t-il. Très vite, l’équipe a réalisé que pénétrer un tel marché de niche allait être compliqué, le coût l’installation étant élevé et les possibilités d’effectuer des tests restreintes. Ils se sont alors tournés vers d’autres applications pour leur sol.

 

Retrouvez la suite de l’article sur Innovation Time

arrow_upward